Choisissez parmi
nos 6 fiches conseils

Sur le papier, proposer un CV honnête et attractif

Malgré l’omniprésence du web, le CV traditionnel reste une valeur sûre. Facile à analyser, il est structuré et met en avant les qualités attendues par le recruteur. Pour retenir l’attention, le CV doit mentionner clairement l’identité, la formation, l’expérience professionnelle du candidat ainsi que la connaissance de langues ou outils nécessaires au poste convoité. Il doit également être mis en forme pour être le plus percutant possible. Original ou créatif ? La sobriété a le mérite de convenir à tout profil. La photo n’est pas obligatoire, mais s’il y en a une, elle doit être de bonne qualité. Enfin, tenir en une seule page est un vrai plus.

 

> Le petit plus :

Il peut être utile de préparer plusieurs CV, un correspondant au poste recherché en priorité et un adapté à l’offre d’emploi concernée.

Sur le web, se bâtir une identité numérique cohérente

Pour être remarqué, il faut faire preuve d’exigence en se mettant à la place du recruteur. Les informations mentionnées doivent être cohérentes sur tous les supports. Sur les réseaux sociaux, le choix de mots-clefs, l’actualisation d’un profil ou de ses relations, la diversité des réseaux sont primordiaux. Plus le titre d’un poste est clair et précis, plus il invite à lire la suite… et plus il a de chance de retenir l’attention d’un éventuel recruteur. Ce dernier quel qu’il soit attend de la transparence, des compétences et de la nouveauté.

 

> Le petit plus :

Sur LinkedIn, quatre erreurs sont à proscrire : ne pas mettre de photo, placer uniquement son nom en en-tête, être vague sur son parcours et ne pas solliciter ses relations professionnelles.

Valoriser son expérience pour préparer son entretien

Pour mettre en avant ses compétences, il faut savoir les reconnaître ! Une méthode simple permet de les identifier en toute objectivité, celle du tableau à cinq colonnes. La première colonne présente toutes les informations relatives à ses différentes expériences : entreprise, dates d’entrée et de sortie, missions… La seconde déroule les missions effectuées. La troisième, plus argumentée, entre dans le détail de chaque journée au quotidien. La quatrième colonne met en lumière les talents déployés pour remplir ses missions. La dernière enfin consiste en exemples concrets.

 

> Le petit plus :

La méthode du tableau est le moyen le plus objectif de faire le point sur son parcours.